Disques à paraître en 2021/2022

Pendant la pandémie mondiale qui a mis tous les artistes en difficulté, Takénori Némoto a continué à enregistrer les disques avec plusieurs ensembles. 

 

"Poulenc, l'espiègle"

Après le succès des deux premiers disques "Ravel, l'exotique" et "Chausson, le littéraire", le troisième disque de l'Ensemble Musica Nigella a été enregistré en août 2020 au fameux Théâtre élisabéthain du Château d'Hardelot (Pas-de-Calais) avec un programme entièrement consacré à Francis Poulenc.

Takénori Némoto, direction musicale

Didier Henry, baryton

Ensemble Musica Nigella

Sortie prévue le 6 octobre chez Klarthe/Harmonia Mundi

 

"Fauré, le dramaturge"

Contraint de reporter le festival annuel à l'automne, l'Ensemble Musica Nigella a tout de même enregistré son 4ème disque "Fauré, le dramaturge" au Théâtre de Montreuil-sur-Mer avec les plus belles pages des musiques de scène de Gabriel Fauré dont la version originale de "Shylock" reconstituée à partir du manuscrit du compositeur.

Takénori Némoto, direction musicale et reconstitution

Cécile Achille, soprano

Cyrille Dubois, ténor

Ensemble Musica Nigella

Sortie prévue au printemps 2022 chez Klarthe/Harmonia Mundi

 

"Trois Baisers du Diable"

Créés en diptyque avec "Von Heute auf Morgen" sous le titre générique de "Quand le diable frappe à la porte" à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet en mars dernier, la version de chambre de cette opérette fantastique a été eregistrée en live. 

Takénori Némoto, direction musicale et transcription

Mélanie Boisvert, soprano / Jeanne

Odile Heimburger, soprano / Georges

Benoît Rameau, ténor / Jacques

Antoine Philippot, baryton / Gaspard

Ensemble Musica Nigella

Sortie prévue à l'automne 2021 chez Maguelone

 

"Ravel"

En tant que cor-solo de l'Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, Takénori Némoto a enregistré un disque consacré à Maurice Ravel, avec notamment "Pavane pour une infante défunte" et "Concerto en sol".

Jean-François Heisser, direction musicale & piano

Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine

 

 "Des Canyons aux étoiles"

Une ɶuvre monumentale d'Olivier Messiaen, "Des Canyons aux étoiles" dont un des mouvements est écrit pour cor seul, Takénori Némoto l'a enregistrée en mai dernier aux côtés des solistes de renom.

Jean-François Heisser, direction musicale

Jean-Frédérique Neuburger, piano

Adélaïde Ferrière, xylorimba

Florent Jodelet, glockenspiel 

Takénori Némoto, cor

Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine

Quand le diable frappe à la porte

La dernière production lyrique de Musica Nigella « Quand le diable frappe à la porte » a eu lieu en mars dernier dans le mythique théâtre de l’Athénée à Paris. Deux représentations ouvertes uniquement aux professionnels ont été captées et diffusées sur le site du théâtre pendant une semaine. Cette production a été unanimement salué par les critiques.

 

 

Sous la direction avertie de Takénori Némoto, ces deux heures de musique ont filé à la vitesse de l’éclair - le temps de trois baisers volés par une nuit d’orage amoureux. (Le Monde / Marie-Aude Roux)

 

Antoine Phillipot incarne avec maestria un mari désabusé qui assure à sa femme être las de sa banalité, et désirer une « femme du monde », face à Mélanie Boisvert révélée dans la figure de l’épouse, humiliée, puis se réinventant en une créature séduisante et outrageusement libre, proche de la Loulou d’Alban Berg. (Transfuge / Oriane Jeancourt)

 

Ensemble instrumental Musica Nigella composé de cinq musiciens, met en valeur aussi adroitement Offenbach que Schönberg, sous la direction avisée de Takénori Némoto, qui a également transcrit les partitions pour orchestre réduit. On ne peut que souhaiter la reprise d’un spectacle aussi original que rondement mené. (Opéra Magazine / Bruno Villien)

 

La version pour cinq instruments de Takénori Némoto, lui-même à la baguette, virevolte, avec quelques surprises comme l’ajout du violon d’Histoire du Soldat en citation stravinskienne. Mais c’est surtout Von Heute auf Morgen (Du jour au lendemain). Cet opéra (…) réussit à déployer toutes ses couleurs dans une version ultra-chambriste.  (Classica / Romaric Gergorin)

 

L'Ensemble Musica Nigella fait le diable à cinq : un de plus que dans l'expression « faire le diable à quatre » qui signifie faire beaucoup de bruit, alors qu'ici tout est musique, y compris les rythmes folkloriques chez Offenbach et les bruitages domestiques chez Schoenberg. (Olyrix / Charles Arden)

 

Quant à Takénori Némoto, qui a signé avec l'art qu'on lui sait en ce domaine la réduction des parties orchestrales, il dirige les musiciens de l’Ensemble Musica Nigella avec précision, sens des timbres et attention incessante au plateau. Ces qualités ajoutent beaucoup à la cohérence et à la réussite d’un spectacle dont la dimension chambriste n’est pas le moindre des charmes. (Concertclassic / Alain Cochard)